Notre catalogue

Notre nouveau site est en construction

Chers lecteurs, nous préparons la mise en ligne de notre nouveau site. Un site plus adapté aux nouveaux supports tels que vos téléphones et vos tablettes. Nous vous en proposons dès aujourd'hui un aperçu avec le programme de nos nouveautés. En attendant qu'il soit finalisé et pour consulter notre catalogue complet (2000 à 2020), nous vous donnons rendez-vous sur leoscheer.com. Merci.

  • L’ARRACHEMENT, LE SOUVENIR, LE SENTIMENT

    couverture de l'arrachement, le souvenir, le sentiment

    L’ARRACHEMENT, LE SOUVENIR, LE SENTIMENT
    Jean-Luc Nivaggioni
    Parution le 21 septembre 2022
    112 pages / 16 euros
    EAN 9782756113944

    Jean-Luc Nivaggioni par Audoin Desforges, 2022 (D.R)

    Lire un extrait

    « Longtemps nous nous sommes regardés, comme on s’est regardés toi et moi, parfois à la dérobée, parfois franchement, directement.
    Puis on s’est éloignés, comme nous nous sommes éloignés, sans nous retourner, entre attachement et arrachement, nous qui nous sommes aimés, toi dans l’instinct, dans l’instant, moi dans mes pensées, sans cet amour, en liberté. »

    Après avoir travaillé pendant plusieurs années comme scénariste pour le cinéma et la télévision, Jean-Luc Nivaggioni décide, en 2007, de quitter la vie parisienne, pour vivre entre Berlin et São Paulo. De cette expérience, il a tiré une série de textes sur la fin de l’amour, entre vertige et enthousiasme, comme autant d’épiphanies de l’hédonisme et de la liberté.

    On en parle dans la presse

  • L’INTERROGATOIRE

    L’INTERROGATOIRE
    Suzanne Azmayesh
    Parution le 24 août 2022
    216 pages / 18 euros
    EAN 9782756113845

    Suzanne-Azmayesh-par-Ali-Mahdavi-2022-D.R.
    Suzanne Azmayesh par Ali Mahdavi 2022 (D.R.)

    Lire un extrait

    Issue d’une famille iranienne exilée, Ava est fiancée à Simon, juif ashkénaze. Un été, elle se rend avec lui en Israël pour un mariage. Une fois arrivée à l’aéroport Ben Gourion, elle est l’objet d’un interrogatoire de plusieurs heures, visant à vérifier qu’elle ne représente aucun danger pour le pays.

    Questionnée sur son rapport à l’Iran, à l’Islam et à l’histoire de sa famille, Ava n’a d’autre choix que de se confronter à cette double culture parfois lourde à porter, pour elle qui ne connaît rien du pays qu’a fui sa famille. La question de l’identité, mais surtout de ce flottement qui existe entre le regard des autres et la manière dont on se perçoit soi-même, est au cœur de ce roman.

    Née en 1990, Suzanne Azmayesh vit à Paris.

    On en parle dans la presse

  • LE LIVRE OUVERT

    LE LIVRE OUVERT
    Sophie Schulze
    Parution le 7 septembre 2022
    96 pages / 16 euros
    EAN 9782756113890

    Sophie Schultze par Sami Snoussi 2022 (D.R.)

    Lire un extrait

    C’est l’histoire d’une ascension, celle d’une classique des Alpes, la traversée Charmoz-Grépon, par une cordée atypique : un guide de haute montagne et une cliente sur le point de perdre complètement la vue. Au milieu de cet environnement inhospitalier, les récits alternés de ces alpinistes, si différents l’un de l’autre, guident le lecteur dans le dédale de leurs émotions et souvenirs. De l’intériorité des personnages à l’extériorité absolue de la montagne, se trace, pas à pas, le chemin qui mène à soi.

    Sophie Schulze est professeure de philosophie en Tunisie. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages parus aux Éditions Léo Scheer, dont Allée 7, rangée 38 (2011) et A+2 (2014). Le Livre ouvert est son quatrième roman.

    On en parle dans la presse

  • LES LOUPS S’EN VIENNENT LA NUIT TOMBÉE

    Couverture Quentin Girard

    LES LOUPS S’EN VIENNENT LA NUIT TOMBÉE
    Quentin Girard
    Parution le 2 mars 2022
    240 pages / 18 euros
    EAN 9782756113791

    Quentin Girard © Roberto frankenberg

    Lire un extrait

    Dans la vallée de la Roya, en plein cœur de l’été, des loups rôdent. Tout le monde en parle, l’armée intervient, un couvre-feu est instauré mais, les loups, personne ne les a vus.
    Que se passe-t-il quand les libertés disparaissent sans qu’on s’y oppose ? Quand, au nom de la sécurité, on accepte un basculement dans une dictature qui ne dit pas son nom ? Après tout, lorsqu’on n’a rien à se reprocher, comme Aimé, jeune conseiller culture du gouvernement, en villégiature dans le coin, il est tentant de continuer de vaquer à ses occupations, de ne rien dire et de ne rien faire.
    Dans une société où l’état d’urgence devient permanent, les loups sont, comme de tout temps, le symbole absolu du danger. Mais s’il est plus facile de rester passif que de résister, est-ce que, pour autant, cela fait de nous des salauds ?

    Quentin Girard est journaliste à Libération. Il est l’auteur d’Au carillon, sonne l’heure, paru chez Léo Scheer en 2021.

    On en parle dans la presse

  • LA VIVEUSE

    LA VIVEUSE
    Aymeric Patricot
    Parution le 2 février 2022
    312 pages / 18 euros
    EAN 9782756113746

    Portrait d’Aymeric Patricot (DR)

    Lire un extrait

    « Tu ne peux pas me faire ça, ma fille. Tu ne peux pas te donner à des hommes sous prétexte de faire le bien. Tu ne peux pas leur donner du plaisir de cette façon-là. Ce ne sont même pas des hommes mais des êtres diminués, des moitiés d’hommes. Il leur manque un bras, une jambe, parfois la moitié du corps, parfois la moitié du cerveau. Ce sont moins que des hommes, et toi, tu es moins qu’une pute. »

    Anaëlle tombe sous le charme d’un jeune invalide et débute une formation d’assistante sexuelle pour handicapés. Mais le jour où son père est atteint d’un cancer, elle décide de l’aider financièrement et, pour cela, de donner plus d’importance à son activité. Comment éviter de perdre ses proches s’ils apprennent ce qu’elle fait ?

    Prostitution, bienveillance, plaisir… Quel sens donner à une pratique que la société elle-même peine à définir ? Cherchant l’amour, Anaëlle ne pensait pas devoir affronter les contradictions de l’époque.

    Aymeric Patricot est écrivain et essayiste. La Viveuse est son dixième livre.

    On en parle dans la presse

  • SALES CHIENS

    Sales Chiens. jb Hanak. 2022

    SALES CHIENS
    Jb Hanak
    Parution le 5 janvier 2022
    274 pages / 17 euros
    EAN 9782756113692

    Portrait de jb Hanak (DR)
    Portrait de Jb Hanak (DR)

    Lire un extrait

    « Notre vie était impossible à croire, il me fallait rassembler des preuves. À chaque disque, chaque concert, je n’ai cessé d’écrire, comme autant de pièces à conviction. À la mort de mon frère, Fred, j’ai rencontré le néant. Rien. Après une année de stérilité artistique, je me suis replongé dans cet amas de textes, et j’en ai tiré ce témoignage : le road-trip d’une tournée, l’aventure infernale de notre duo au sein d’une scène underground magnifique et infecte à la fois. Tous les jours, 23 heures de souffrances motivées par le shoot d’une heure sur scène.
    Les sales chiens, c’est nous, artistes enragés, mais c’est aussi une métaphore de l’amour inconditionnel qui nous lie toujours, Fred et moi, au-delà de sa disparition. »

    Jb Hanak est musicien, auteur et plasticien. Avec Frédéric Hanak, ils ont créé le groupe dDamage : baptisés par la presse musicale, les « Moutons noirs de la French touch », ils ont été reconnus et salués pour leur parcours artistique sans concession.
    Sales Chiens est son premier roman.

    On en parle dans la presse

  • PLACE COLETTE

    PLACE COLETTE
    Nathalie Rheims
    Parution le 19 août 2015
    320 pages / 20 euros
    EAN 9782756109176

    Nathalie-Rheims-1-©-Nathalie-Delepine-2013
    Nathalie Rheims par Nathalie Delepine (DR)

    Lire un extrait

    Après Laissez les cendres s’envoler, Nathalie Rheims explore une partie inédite de sa vie : son premier amour, à l’adolescence, et ses débuts de comédienne au théâtre.

    À l’âge de 9 ans, la narratrice de Place Colette est victime d’une erreur de diagnostic qui la cloue sur un lit d’hôpital, le corps prisonnier d’une coquille de plâtre. Au terme de trois années de calvaire, un professeur finit par découvrir la véritable maladie ; il l’opère et la sauve.
    La jeune fille a passé ce temps immobile à découvrir la littérature et les textes classiques. Elle voue une passion sans limite au théâtre. Revenue à la vie, elle tourne autour de la Comédie-Française et de la place Colette. Le jour de ses 13 ans, elle entre dans la loge d’un comédien dont elle est tombée amoureuse. Bien qu’il ait trente ans de plus qu’elle, elle lui propose de devenir son cadeau d’anniversaire.

    Ce roman, qui aurait pu s’intituler Détournement de majeur, est l’histoire d’une double initiation, à l’amour charnel et à la passion du théâtre. Écrit à la première personne, il est pourtant aux antipodes de ce que l’on qualifie d’autofiction : le mensonge enveloppé dans une rhétorique de vérité. C’est un « roman-vrai », où l’auteur se cherche et finit par faire tomber le masque.


    Nathalie Rheims est écrivain. Place Colette est son dix-septième livre.

  • MA VIE SANS MOI, ROMAN

    Nathalie Rheims
    Parution le 23 août 2017
    192 pages / 15,50 euros
    EAN 9782756111728

    Lire un extrait

    Troisième volet d’une trilogie initiée avec Laissez les cendres s’envoler et Place Colette, Nathalie Rheims poursuit l’exploration de sa vie.

    «  Le pacte que j’avais signé m’avait donc donné le pouvoir de me débarrasser de ce qui m’encombrait le plus. Encore fallait-il avoir une conscience précise de ce qui m’avait, jusque-là, gâché la vie.
    Que de fardeaux transportés à longueur d’années sans le savoir, parfois même en finissant par aimer ses bourreaux et les causes de ses malheurs  !
    Il fallait bien y réfléchir, car le temps pourrait venir à me manquer, et choisir, sans me tromper, ce que je pourrais corriger, sélectionner ce que j’avais le plus envie de jeter par-dessus bord.  »

    Dans ce dix-neuvième livre, Ma vie sans moi, roman, Nathalie Rheims s’abandonne plus que jamais, et poursuit la démarche entreprise dans Laissez les cendres s’envoler (2014) et Place Colette (2016), ses deux derniers romans publiés aux Éditions Léo Scheer.

  • LES REINS ET LES CŒURS

    LES REINS ET LES CŒURS
    Nathalie Rheims
    Parution le 21 août 2019
    216 pages / 18 euros
    EAN 9782756112909

    Photo de Nathalie Rheims par Philip Conrad (DR)

    Lire un extrait

    Dans ce récit, fait de tensions et d’émotions extrêmes, Nathalie Rheims nous mène, pas à pas, dans la descente aux enfers où l’a entraîné une maladie génétique.

    « J’avais fini par imaginer que les reins, parce qu’ils fonctionnent sans qu’on puisse rien en savoir, sont le véritable siège de l’inconscient. J’avais opté pour les maintenir dans cette sphère de mon ignorance. Inutile de fouiller dans ces zones d’ombre, je savais très précisément où cela me conduirait. Qui étais-je pour me croire l’égale de celui qui, seul, peut sonder les reins et les cœurs ? »

    Pour écrire ce texte, Nathalie Rheims n’a pas été guidée par son imagination. Confrontée à une réalité implacable, elle raconte une année de lutte contre un mal singulier, qui, de génération en génération, frappe toutes les femmes de sa famille. Arrivée aux limites de ce que le corps et la conscience sont capables d’endurer, elle doit faire un choix, auquel elle n’aurait jamais cru devoir faire face, un choix sublimé par le don, mais rongé par le sentiment de culpabilité.

    Les Reins et les Cœurs est son vingtième livre.

  • ROMAN

    ROMAN
    Nathalie Rheims
    Parution le 23 septembre 2020
    156 pages / 16 euros
    EAN 9782756113319

    Photo de Nathalie Rheims par Philip Conrad (DR)

    Lire un extrait

    Sur le bureau de Nathalie Rheims, un encrier en bronze à l’effigie de Méphistophélès. L’auteure croit pouvoir s’adresser à lui, mais on ne convoque pas le Diable aussi facilement. Pour qu’un dialogue soit possible, même imaginaire, il faut trouver un tiers, un nouveau Faust. Ce sera Roman, un homme qu’elle ne connaît pas, mais dont l’existence et l’œuvre la fascinent depuis toujours. Décidée à suivre celui dont le destin s’est accompli d’abord dans ses films, avant de le rattraper dans la vie, Nathalie Rheims explore les mystères de ce que notre monde ressent comme la fin des temps.

    Roman est le vingt-et-unième livre de Nathalie Rheims.

    On en parle dans la presse